Eternal Sunshine of the Spotless Mind

Eternal Sunshine of the Spotless Mind (108 minutes, production États-Unis)

Réalisation: Michel Gondry

Avec: Jim Carrey, Kate Winslet, Elijah Wood, Kirsten Dunst et Mark Ruffalo

 

Film américain du réalisateur français Michel Gondry et sorti en 2004, Eternal Sunshine of the Spotless Mind raconte l’histoire de Joel Barrish, qui est joué par Jim Carrey, et de Clémentine Kruczynski, interprétée par Kate Winslet. Joel et Clémentine se rencontrent par hasard et tombent follement amoureux. Malheureusement, leur relation s’envenime rapidement sans qu’ils ne s’en rendent bien compte. C’est ainsi que Joel s’aperçoit que du jour au lendemain, sa belle Clémentine fait comme si elle ne le connaissait plus. Il découvre qu’elle a fait appel à une compagnie pour l’effacer de sa mémoire et décide alors de faire pareil, parce qu’il a le cœur brisé d’être en amour avec quelqu’un qui ne le connait plus. Mais durant le processus, alors qu’il est plongé dans sa tête et dans ses souvenirs, il se rend compte qu’il aime toujours Clémentine et veut plutôt réussir à conserver une parcelle de souvenir d’elle. Lire la suite

Publicités

Les séries télé transformées en films

On ne se le cachera pas, la plupart des films adaptés d’une série télé obtiennent des  succès monstres aux guichets des cinémas et aux box-offices, et ce, qu’ils soient un flop ou pas. Évidemment, ils les choisissent, les séries à adapter. On pense à Sex and the City, Charlie’s Angels, Bewitched, The Incredible Hulk, Scooby-Doo, X-Files, et  d’autres auxquelles on pense moins. Par exemple, Starsky and Hutch, qui était une série télé dans les années 70, Mission Impossible, qui a fait l’objet de deux séries  télévisées : entre 1966 et 1973, et entre 1988 et 1990. Wild Wild West, aussi, un film avec Will Smith, une série télé des années 60. Ou encore The Avengers, en français Chapeau melon et bottes de cuir, qui a été une série britannique diffusée dans plus de 90 pays entre 61 et 69 puis en 76 et 77.

Pourtant, les films sont souvent moins réussis que les séries télé. D’ailleurs, plusieurs problèmes expliquent le phénomène. Lire la suite