Le cinéma québécois mis à l’honneur

Par Anne Michèle Caty-Vermette

Suite à leur succès phénoménal, c’est sans surprise que Café de Flore, récolte 13 nominations et M. Lazhar en obtient neuf. Ces long-métrages se démarquent parmi les films en nomination dans une compétition où le cinéma canadien est à l’honneur, soit le Gala des prix Génie.

C’est au cinéma Excentris que se réunissaient le 17 janvier dernier quelques privilégiés du gratin du cinéma québécois pour le dévoilement des nominations du 32e Gala des prix Génie qui aura lieu le 8 mars prochain. Philippe Falardeau, Hélène Florent, Pascale Montpetit, Sophie Nélisse et plusieurs autres se sont réunis pour connaître les 83 nominations du prochain gala.

Le Québec est bien représenté par plusieurs films, soit Café de Flore, M. Lazhar, Starbuck, Funkytown, Jaloux, Marécages, Nuit#1, Snow & Ashes, Good Neighbours. Trois films québécois, Café de Flore, Monsieur Lazhar, et Starbuck se retrouvent dans la prestigieuse catégorie de meilleur film face à A Dangerous Method ansi que The Whistleblower. Du côté du cinéma canadien, les films en lice pour plusieurs nominations sont A Dangerous Method qui est nommé dans 11 catégories ainsi que The Bang Bang Club, nommé dans 7 catégories. Rappelons que Michael Fassbender, un acteur qui s’est démarqué au cours de l’année 2011 en obtenant plusieurs rôles dans d’importantes productions obtient une nomination dans la prestigieuse catégorie interprétation masculine dans un premier rôle.

Hélène Florent et Julie Le Breton affronteront la jeune Sophie Nélisse dans la catégorie interprétation féminine dans un rôle de soutien. « Je suis vraiment contente, c’est ma première nomination », affirme d’un ton enjoué la jeune actrice qui a joué aux côtés d’Émilien Néron et de Fellag dans le film M. Lazhar. Philippe Falardeau se dit heureux d’être nommé dans la catégorie Meilleure Réalisation pour le film M. Lazhar. « Ce qui me fait plus plaisir c’est la nomination de mes collègues surtout la petite Sophie Nélisse, c’est rare qu’on nomme des enfants pour ce genre de gala là et je suis content parce que ça représente beaucoup de travail pour elle aussi », se réjouie le réalisateur.

Bien que plusieurs de ses projets futurs demeurent sur la glace pour l’instant en raison de la promotion de son film, Philippe Falardeau planche sur quelques projets. « Je suis en train d’écrire un scénario, ma première comédie officielle. Mes films comportent toujours de l’humour  mais ce n’est jamais des comédies à part entière », explique le réalisateur.

Le théâtre québécois est à l’honneur puisque si M. Lazhar remporte le prix de meilleure adaptation, ce serait le deuxième prix consécutif attribué pour des films québécois dont le scénario a été adapté d’une pièce de théâtre écrite par des dramaturges d’ici. En effet, rappelons qu’Incendies de Denis Villeneuve, qui avait raflé plusieurs prix au dernier Gala des prix Génie est une adaptation d’une pièce éponyme de Wajdi Mouawad. Récemment, la pièce Bashir Lazhar d’Évelyne de la Chenelière a été portée au grand écran par Philippe Falardeau.

La tâche de maître de cérémonie pour la conférence de presse dévoilant les finalistes pour le prochain gala des Génies a été confiée au comédien Francis Reddy et à Charles Ohayon, président de la section Québec de l’ACCT (Académie canadienne du cinéma et de la télévision). La remise des prix aura lieu le 8 mars prochain.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s