Les étranges nominations aux Jutra

Les nominations au 14e gala des Prix Jutra, qui aura lieu le 11 mars prochain, ont été annoncées mardi dernier, et ont beaucoup fait jaser. Où sont donc En terrains connus, de Stéphane Lafleur, Jaloux, de Patrick Demers, Marécages, de Guy Édoin ou Funkytown, de Daniel Roby? Ils ont laissé leur place à Monsieur Lazhar, de Philippe Falardeau, ce dont personne ne s’étonne, mais aussi, plus étrangement, à Starbuck, de Ken Scott et Coteau rouge, d’André Forcier.

Qu’est-ce qui explique ces choix? Ici, on ne peut blâmer les producteurs qui n’auraient pas inscrit leur film au gala (comme c’est le cas aux Genies Awards avec Le vendeur, de Sébastien Pilote), puisque tous les films québécois ayant eu une sortie commerciale d’au moins une semaine l’année précédente sont admissibles (ce qui explique d’ailleurs la présence du film La peur de l’eau, de Gabriel Pelletier, sorti officiellement le 27 janvier, mais présenté pendant un mois aux Îles-de-la-Madeleine en novembre). Difficile à dire, alors. Depuis deux jours, les chroniqueurs cinéma des différents médias y vont de leurs hypothèses sur les blogues et les médias sociaux.

Sans surprise, Monsieur Lazhar est nommé dans toutes les catégories de pointe (meilleur film, réalisation, scénario, meilleur acteur, meilleur acteur dans un rôle de soutien, meilleure actrice dans un rôle de soutien). Il se retrouve aux côtés de Nuit #1 et Starbuck, tous deux également nommés dans les catégories meilleur film et meilleure réalisation. Ce qui est étonnant, c’est que les deux autres productions nommées dans meilleur film, soit Coteau rouge et Le vendeur, ne sont pas en nomination pour meilleur réalisation. Ce sont plutôt Jean-Marc Vallée pour Café de Flore, et Micheline Lanctôt pour Pour l’amour de Dieu qui remplacent André Forcier et Sébastien Pilote dans la catégorie réalisation. Pour quelle raison Café de Flore ne fait-il pas partie des meilleurs films? Et pour quelle raison la réalisation de Sébastien Pilote n’est-elle pas reconnue?

La liste de questions du genre est longue. Et les réponses se feront certainement attendre longtemps. On ne discute pas des goûts, dit-on. Mais les goûts des 16 membres de l’Académie des Jutra qui choisissent les finalistes ne semblent pas être les mêmes que ceux des critiques.

On pourrait facilement dire que Monsieur Lazhar repartira avec la majorité des statuettes. Mais étant donné les surprises que nous procure la liste des nominations, les gagnants seront peut-être également très étonnants. Cette fois, ce sont les membres actifs de l’Union des Artistes (ayant oeuvré dans le domaine du cinéma dans les deux dernières années, et ayant gagné minimum 4000$ grâce au cinéma) qui voteront. Ils seront un peu plus de 6000. Il serait tout de même plutôt étrange qu’ils décident de ne pas récompenser chez lui un film qui est également en lice pour un Oscar. La catégorie où la compétition sera la plus féroce est certainement celle du meilleur acteur, premier rôle. Fellag, touchant et troublant en immigrant qui tente de se refaire une vie ici tout en s’adaptant tant bien que mal à l’hiver et surtout au système scolaire québécois, se mesure à Gilbert Sicotte, qui tiendrait le rôle de sa vie dans Le vendeur et Mario St-Amand dont on a dit que du bien pour son interprétation de Gerry Boulet. Ne sous-estimons pas non plus Patrick Huard (deux fois plutôt qu’une cette année) et Charles-Antoine Perreault.

La catégorie musique risque également d’être intéressante. Pierre Lapointe et Philippe Brault (Le vendeur), Catherine Major (Pour l’amour de Dieu) et Martin Léon (Monsieur Lazhar), trois gros noms, sont en compétition contre FM Le Sieur (Le sens de l’humour) et Louis Côté, avec une collaboration spéciale de Claude Lamothe (Snow and Ashes).

La soirée des Jutra sera diffusée le 11 mars prochain, en direct du Théâtre St-Denis et sera animée par Sylvie Moreau et Yves P. Pelletier, le même duo que l’an dernier.

Liste complète de nominations

Chronique de Marc Cassivi à propos des nominations 

Discussion complète, émission du 1er février 2012

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s