L’équipe de Générique rencontre les artistes de Liverpool !

Ce matin lundi 23 juillet 2012, l’équipe de Générique a assisté à la projection de presse du dernier long métrage de Manon Briand, Liverpool.

Le film met en vedette Stéphanie Lapointe, Charles-Alexandre Dubé et Louis Morrissette.

Nous avons rencontré quelques artistes du film, entrevues qu’on vous présentera le 6 août prochain!(Nous prenons congé d’émission le 30 juillet)

D’ici là, visionnez la bande annonce.

Publicités

Les cinéastes dénoncent la fermeture de la cinérobothèque et du cinéma ONF

Comme vous le savez, en avril dernier, le gouvernement fédéral a procédé à de nombreuses coupures en culture, dont l’ONF, qui voit son budget réduit de 10%, soit 6,68 millions.
Conséquences à Montréal :  le 1er septembre, la Cinérobothèque et le cinéma ONF, situés dans le quartier latin, fermeront leurs portes.

Lire la suite

Xavier Dolan a le droit d’être déçu

Photo: Cyberpresse

Bon. Les films en compétition au prochain festival de Cannes ont été annoncés. Laurence Anyways, de Xavier Dolan, a été retenu dans la catégorie Un certain regard, plutôt qu’en sélection officielle, où on l’attendait. Et où lui aussi l’attendait. Dolan a été honnête hier matin: il s’est dit déçu de ne pas voir son film être choisi en sélection officielle. Lire la suite

Soirée de gala

Ce soir se tiendra au théâtre St-Denis la 14e édition des Jutra, nos Oscar à bien plus petite échelle. Alice et Noémie seront sur le tapis rouge et dans la salle de presse, mais avant, allons-y de quelques prédictions, dans les principales catégories.

Meilleur film

Coteau rouge

Le vendeur

Monsieur Lazhar – choix et prédiction

Nuit #1

Starbuck Lire la suite

Les étranges nominations aux Jutra

Les nominations au 14e gala des Prix Jutra, qui aura lieu le 11 mars prochain, ont été annoncées mardi dernier, et ont beaucoup fait jaser. Où sont donc En terrains connus, de Stéphane Lafleur, Jaloux, de Patrick Demers, Marécages, de Guy Édoin ou Funkytown, de Daniel Roby? Ils ont laissé leur place à Monsieur Lazhar, de Philippe Falardeau, ce dont personne ne s’étonne, mais aussi, plus étrangement, à Starbuck, de Ken Scott et Coteau rouge, d’André Forcier.

Qu’est-ce qui explique ces choix? Lire la suite