Les étudiants en grève au cinéma

J’ai été inspirée par les évènements du printemps dernier et ça m’a amenée à m’intéresser aux grèves étudiantes au cinéma. Des grèves en général on en a vues plusieurs, dans les films d’ici, comme d’ailleurs. On peut penser à La grève, d’Eisenstein en 1925, Germinal, de Claude Berri, inspiré du roman d’Émile Zola ou encore On est au coton, de Denys Arcand en 1976. Mais je voulais vraiment parler des révoltes et des grèves mettant en cause directement des étudiants.

Évidemment, même si les premières grèves étudiantes remontent à plus loin que ça, Mai 68 en France est considéré comme l’évènement déclencheur de bien des choses. Parmi les films qui reviennent sur ces évènements, il y a trois types : les documentaires qui font un portrait de la réalité, les fictions dont c’est le centre de l’histoire et les fictions dont les évènements ne sont que la toile de fond. Lire la suite